Ecole de l'infanterie : histoire et traditions

L’école militaire d’infanterie avait été créée à Cherchell en 1942 après le débarquement allié du 8 novembre alors que la France était occupée, l’école s’appelait alors "École des élèves aspirants de Cherchell" et même de Cherchell-Médiouna (Médouina près de Casablanca au Maroc) pour le second site.

le général

 

Le 30 janvier 1946, à Auvours (Sarthe), l'école d'application de l'infanterie est créée. Elle a alors pour but la formation de spécialiste des jeunes officiers sortant de l'école spéciale militaire interarmes Saint-Cyr
Le 15 octobre 1948, l'école quitte sa garnison d'Auvours pour s'installer à Coëtquidan, directement à proximité de l'ESMIA

La légion d'honneur

En octobre 1951, l'EAI rejoint Saint-Maixent. Elle assure alors la formation des officiers élèves de toutes origines statutaires (officiers d'active de l'ESMIA, anciens sous-officiers accédant à l'Épaulette, élèves officiers de réserve) ainsi que des sous-officiers d'active.
Le 15 janvier 1955, une nouvelle unité d'instruction voit le jour : le groupement chargé du perfectionnement des capitaines et commandants d'active ainsi que des officiers de réserve proposables à l'avancement.

En mai 1963, l’école militaire de l’infanterie de Cherchell reçoit la Légion d’Honneur. Elle avait déjà la croix de guerre 39-45 avec palme

le général

 

 

Le 1er août 1967, l'école s'installe à Montpellier où elle fusionne avec l'ancienne école militaire d'infanterie de Cherchell qui s’est repliée à Montpellier en 1962.
Par la suite, elle se verra confier les missions dévolues au Centre de perfectionnement des cadres de l'infanterie de Besançon (1969), puis du Centre d'instruction spécialisé du tir et du combat de nuit de Montauban.

Le 1er août 2009, l’école d’application de l’infanterie change d’appellation et devient l’École de l’Infanterie. A la suite de la réforme de la carte militaire, décidée en 2008, l'EI déménage à Draguignan à la rentrée 2010.

Copyright ministère de la Défense 2011 | Mentions légales