Accueil | Rencontre FRANCE - ANGLETERRE |

rugby U20

rugby U20

rugby U20

rugby U20

rugby U20

rugby U20

 


Rencontre FRANCE - ANGLETERRE

 Le 1er fevrier 2014

 

C'est devant plus de 5000 spectateurs et des millions de téléspectateurs de France télévision que le caporal-chef de première classe Vincent NOBILE est descendu par hélitreuillage pour amener le ballon du match France-Angleterre des moins de 20 ans.

Par cette action, un hommage était rendu à l'ensemble des blessés et à l'action de Terre Fraternité.

10 ans après avoir été blessé en Afghanistan, Vincent NOBILE, appareillé au niveau de sa jambe droite, a prouvé qu'il s'était parfaitement réintégré au sein du 13e Bataillon de chasseurs alpins de Chambéry où il s'occupe à présent de la gestion des carrières au sein de la cellule ressources humaines. Sa descente de plus de 50 m a forcé l'admiration du public.

Tout est parti d'un partenariat entre la ville de Draguignan, la communauté d’agglomération dracénoise, la fédération de rugby et les Ecoles Militaires de Draguignan (EMD) qui se sont retrouvées autour de valeurs partagées que sont: l'engagement, l'abnégation, le collectif avant l'individualité, le respect de l'adversaire mais surtout la SOLIDARITE.

Le général de Division Hervé Wattecamps, commandant les écoles militaires de Draguignan n'a donc eu aucun mal à y associer l'Ecole de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre (EALAT) qui a assuré, dans un parfait timing, le treuillage au centre du terrain à partir d'un PUMA.

La banderole Terre fraternité était fièrement exhibée lorsque les autorités civiles et militaires sont venues récupérer le ballon du match, le tout salué par un tonnerre d'applaudissements.

Après les hymnes remarquablement interprétés par la fanfare de l'école d'artillerie dirigée par l’adjudant-chef BERGEOT, Vincent NOBILE a ensuite participé à la victoire des bleuets, en les supportant avec enthousiasme du geste et de la voix.
Un match remporté 21 à 15 dans les dernières minutes, avec un joueur en moins pendant le dernier quart d'heure, ce qui donnera l'exemple et la voie à prendre aux bleus, le lendemain, au stade de France.

« J'avais la boule au ventre avant le décollage ».
Malgré les exercices préparatoires organisés de manière très pédagogique par le commandant de bord le commandant LE TIEC et le médecin de la base école du Cannet des Maures, l'idée de savoir qu'il y avait une foule aussi importante provoquait une importante montée d'adrénaline auprès de notre valeureux soldat, accueilli en héros par la foule.
« Mais je suis très heureux et très fier d'être là, à représenter tous mes camarades et Terre Fraternité, dont j'ai pu bénéficier de l'aide par l'intermédiaire de la Cellule d'Aide aux Blessés de l'Armée de Terre (CABAT)».

Accompagné par l'équipage du PUMA, il a ensuite partagé le verre de l'amitié avec Fabien PELOUS, le coach victorieux de l'équipe de France, et de nombreuses personnalités.

Le ballon du match, préalablement et amicalement dédicacé par l'équipage du PUMA a ensuite été signé par l'ensemble de l'équipe de France et de son équipe dirigeante, tard dans la nuit, mais ça, il ne le sait pas encore, il aura la surprise de le recevoir au bataillon.

Si cet événement restera certainement gravé dans la mémoire du caporal-chef de 1ere Classe NOBILE, il aura également marqué la population qui n'a jamais vu une arrivée de ballon aussi impressionnante, tout le monde en parle encore…

Lcl Philippe BOU

Copyright ministère de la Défense 2011 | Mentions légales