appel du 18 juin

appel du 18 juin

appel du 18 juin

COMMEMORATION DE L’APPEL DU 18 JUIN

 18 juin 2014

 

Evocation historique :

Le 10 mai 1940, la guerre se porte à nos frontières.

Les allemands, avec des milliers de chars, appuyés par des centaines d’avions, pénètrent en HOLLANDE, en BELGIQUE, au LUXEMBOURG.

Les gares, les voies ferrées, les routes de FRANCE sont bombardées.

Submergées par le nombre, foudroyées par la violence et la rapidité de l’attaque, les armées françaises et britanniques doivent se replier.

Le 5 juin, le Général de GAULLE, qui commandait alors une division de chars, est appelé au Gouvernement en qualité de sous-secrétaire d’Etat à la Guerre et à la Défense Nationale.

L’ennemi continue son avance. Il est aux portes de PARIS le12 juin. Il franchit la Loire le 16 juin. Les populations civiles, les réfugiés sont mitraillés et bombardés sur les routes.

La bataille de FRANCE est perdue.

Le 14 juin, le Général de GAULLE reçoit mission d’organiser le repli de l’armée en Afrique du Nord pour y continuer la lutte. Il se rend en ANGLETERRE où se trouvent déjà 120 000 soldats français embarqués à DUNKERQUE.

La bataille se poursuit, l’avance ennemie s’accélère. Le 17 juin, le Maréchal PETAIN, chef du gouvernement demande aux soldats français de déposer les armes.

La FRANCE semble vaincue.

Mais l’espoir renaît lorsque, le soir du 18 juin 1940, depuis les studios de la radio de LONDRES, le Général de GAULLE lance son appel.


Copyright ministère de la Défense 2011 | Mentions légales