Accueil | Actualités |

 

Sainte-Barbe 2017

Sainte-Barbe à Draguignan 2017

La Sainte-Barbe, fête d’arme des artilleurs, des sapeurs et de tous ceux qui manient le feu, a été célébrée à l’école d’artillerie de Draguignan le 6 décembre 2017.

Activité de tradition annuelle, la commémoration a été célébrée dans la bonne humeur, avec humour et panache au son de la fanfare des écoles militaires de Draguignan.



Comme chaque année depuis plus de quarante ans les lieutenants du groupement d’artillerie sont allés « réveiller et récupérer » les autorités, à l’école d’artillerie et à la mairie de Draguignan au petit matin, puis tous se sont rendus au quartier Bonaparte afin de continuer les festivités.

Présidée par le général Michel Delion « père de l’arme », la cérémonie des couleurs de Ste Barbe s’est déroulée en présence de Monsieur Richard Strambio, maire de Draguignan et artilleur d’honneur, des généraux artilleurs en 2e section de la garnison, des artilleurs de la base de défense, du groupement de soutien de la base de défense, du 1er régiment de chasseur d’Afrique (1er RCA), du 3e régiment d’artillerie de Marine (3e RAMa) et une délégation de canonniers de la Marine Nationale de Saint-Mandrier.  
 




Au cours de cette cérémonie, le martyre de Barbe fut évoqué.

Le général Delion a remis des médailles d’or de la défense nationale avec étoile de bronze au capitaine Guillaume et au lieutenant Loic pour leur engagement lors de l’opération Barkhane au Mali en 2016.


Au cours de son ordre du jour, le général Delion a souhaité « évoquer le souvenir de nos camarades artilleurs de toutes les générations tombés pour la France et qui ont démontré les mêmes qualités d’abnégation, de ténacité et de courage que notre sainte patronne et ce parfois jusqu’au sacrifice suprême ».
 
 
Enfin, trois coups de canon de 75 mm, tirés par le plus jeune des lieutenants, le plus jeune des sous-officiers et le plus jeune engagé volontaire ont clôturé cette cérémonie.  
 


Les jeux de Sainte-Barbe, concoctés par le bureau des sports, ont pris place sur le stade Léo Lagrange et ont rassemblé près de deux cents artilleurs sous les encouragements d’un public enjoué malgré la fraicheur matinale.

Le repas de corps s’est déroulé dans la bonne humeur, ponctué de chants comme le veut la tradition.

Et par Ste Barbe, vive la bombarde !

Copyright ministère de la Défense 2011 | Mentions légales